Professionnaliser et insérer durablement des jeunes en agriculture

Contexte

La formation, indispensable pour le développement agricole du pays.

La région du Poro, située dans l’extrême Nord du pays, est limitrophe du Mali. C’est une région très dynamique et en forte croissance qui comprend la quatrième ville du pays, Korhogo. Son économie repose sur une agriculture diversifiée autant sur les filières à vocation commerciale (coton, anacarde, mangue) que sur les productions vivrières (maïs, riz, maraîchage, élevage bovin, …).
En 2017, la fondation d’entreprise Louis Dreyfus a souhaité soutenir un projet de formation agricole et rurale en Côte d’Ivoire. Après avoir pris connaissance de son expérience en matière de formation et d’insertion professionnelle des jeunes agriculteurs en Afrique, elle a sollicité l’appui de l’agri-agence Fert pour l’accompagner dans cette initiative. Les études préalables et les échanges avec les acteurs locaux du territoire ont permis d’identifier le site de Niofoin.

Objectifs

Proposer un dispositif de formation agricole attractif pour les jeunes ruraux du nord de la Côte d’Ivoire.

  • Mettre en place un centre de formation répondant aux besoins du territoire géré en concertation avec les acteurs locaux.
  • Offrir une formation qualifiante longue
    (2 ans) au métier d’agriculteur à des jeunes, filles et fils de paysans, âgés de 16 à 25 ans, de niveau 5ème minimum.
  • Développer une offre de formation continue afin de répondre aux besoins d’autres catégories d’acteurs, en valorisant les ressources du centre et en articulant son activité avec des conseillers de terrain.

Actions

Mise en place du centre et développement de l’offre de formation

Lors de la phase d’installation du centre, les actions ont porté sur :
> Le choix du site et la construction des infrastructures ;
> La mise en place d’un comité de gestion réunissant des représentants des territoires et des filières agricoles de la région et d’une équipe salariée qui assure la gestion et l’enseignement du centre ;
> La mise en place des dispositifs d’ingénierie pédagogique.

Aujourd’hui, les actions portent sur :
> L’animation des organes de gestion du CFAR dont le comité ;
> La formation initiale agricole des jeunes comprenant des enseignements dans des domaines divers : agronomie, sciences du vivant, techniques agricoles, agroécologie, économie agricole, gestion de l’exploitation, finance rurale, éducation civique, sciences sociales, communication écrite et orale, … ;
> La formation continue sur des thématiques agricoles en fonction des besoins des acteurs locaux ;
> Le soutien à l’insertion des jeunes formés par un dispositif d’accompagnement.

Partenaires

 

Côte d’Ivoire

  Région du Poro

    Capitale : Yamoussoukro

    Niofoin

15

ha de site

15

membres du comité de gestion

4

salariés (1 directrice et 3 formateurs)

2

promotions

64

élèves dont 34% de filles

Actualités liées

Ressources liées