A l’issue de 3 ans d’actions, menées par Fert avec Afdi Touraine, au Maroc (régions de Khénifra et Chefchaouen) et au Mali (régions de Sikasso et Koutiala), des coopératives locales et des groupes informels de paysans appliquent désormais des pratiques issues des principes de l’Agriculture de Conservation (AC) : semis direct (SD), couverture végétale du sol et rotations.

 

 

Au Maroc, la principale avancée a concerné la mise au point d’un prototype de semoir SD pour céréales, à partir d’un concept innovant issu de l’Irstea (anciennement Cemagref).

 

Au Mali, ce sont surtout les plantes de couverture qui ont donné des résultats probants pour les paysans.

Découvrez la vidéo Mali !

 

En ce qui concerne le Maroc, des posters et un dépliant (en arabe et en français) ont été réalisés.

Adaptation de l’agriculture de conservation en zones de montagne         Les acteurs du projet Agriculture de conservation au Maroc          Enjeux de l’agriculture de conservation en zones de montagne au Maroc

Le développement des acquis provenant des actions menées dans les deux pays se poursuit actuellement, au Mali par Afdi Touraine, et au Maroc et en Tunisie par Fert (cf. la Synthèse des acquis).